Groupe Scolaire Saint Jean-BAPTISTE de La Salle BOURGES - Tel. : 02 48 27 15 15 - Contact Pronote

Qui est donc Monsieur Tokbar ?

Premier spectacle, pour cette année scolaire, pour quelques élèves du groupe scolaire La Salle « INCERTAIN Monsieur Tokbar ». Entre théâtre d’objets et marionnettes et avec son univers de poésie bricolée, le Turak Théâtre a entraîné les élèves dans les fantaisies de la mémoire.

Mais qui est donc Monsieur Tokbar ? Ce drôle de personnage qui circule en side-car, qui réinvente le monde à partir de cueillettes d’instants de vie. C’est l’un des êtres poétiques né de l’imaginaire de Michel Laubu. Depuis plus de trente ans, le créateur lyonnais nous fait rêver avec les objets qu’il récupère ou qu’il fabrique. Des objets quotidiens, usagés, vieillis, on ne peut plus ordinaires : copeaux d’existences qui composent une archéologie de fonds de poches.
Cabaret de curiosités et de souvenirs, ce nouveau voyage en terres de bricolage nous promène à la fois dans le temps et hors du temps. Des époques se croisent et s’entrechoquent. Des réfrigérateurs laissent jaillir les réminiscences de notre mémoire. Toutes sortes d’histoires s’élèvent, confrontant le moderne et l’archaïque.L’incertain monsieur Tokbar a l’habitude de faire du neuf avec du vieux.

Il recycle, il recompose. Avec sa mémoire, il agit à l’identique. Il est adepte du folklore inventé. Un jour, le moteur de son précieux sidecar tombe en panne. Il s’assied à ses côtés et veille sur lui durant sa dernière nuit. Face à cette pénurie d’essence, monsieur Tokbar va mettre en route son imagination. Il rendra ainsi des visites de courtoisie aux sosies du Roi Arthur, de Don Quichotte, d’Hannibal, de Neil et Louis Armstrong… Et se retrouvera dans des situations loufoques. Tout, dans ce spectacle du Turak Théâtre, pousse à la rêverie : la marionnette de monsieur Tokbar, les personnages à tête de robinet sortis tout droit d’un conte moyenâgeux, les immenses frigos qui s’ouvrent sur une nouvelle histoire.


Les auteurs Michel Laubu et Emili Hufnagel nous invitent dans ce qu’ils appellent « le folklore imaginaire ». Un folklore qui nous entraîne dans une aventure poétique sur la mémoire. Car, tout comme à monsieur Tokbar, elle nous joue aussi des tours.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial