Groupe Scolaire Saint Jean-BAPTISTE de La Salle BOURGES - Tel. : 02 48 27 15 15 - Contact Pronote

ASSOCIATION BOURGES-BENIN

L’association « La Salle Bourges-Bénin » a été créée en septembre 2005 par des élèves et des enseignants du groupe scolaire St Jean-Baptiste de La Salle de Bourges, dans le but d’aller construire un bâtiment pour abriter une Maternelle dans le village de GBADA au sud du Bénin, en remplacement de la case faisant fonction d’école !

Un groupe de 6 élèves accompagnés d’enseignants est parti en juillet 2007 afin d’aider à la finalisation de la construction et à l’aménagement des locaux.

Un autre groupe de 8 élèves accompagnés de 3 professeurs s’est rendu en juillet 2010 à ZOUNTA dans un autre village du sud-est du Bénin pour réaliser la construction d’un module de classe pour des élèves du primaire. ( Voir photos ci-dessous ).

Maintenant que ces projets ont été finalisés, il reste tant à faire encore.

Un nouveau groupe partira à l’été 2012, afin de construire une classe dans le village de TOKPA HOUNGBADO, au centre du Bénin.

Plusieurs manifestations ont déjà eu lieu, et d’autres sont programmées cette année, afin de réunir le budget nécessaire au projet 2012.
C’est pourquoi nous vous sollicitons, pour accompagner, dans cette entreprise, ces jeunes qui s’investissent énormément.

Vous pouvez nous aider de diverses façons : dons directs à l’association, subventions d’équipement, partenariat durant les manifestations.

horizontal break

Des Nouvelles du Projet 2013

Le vendredi 16 février au matin, 7 élèves du Groupe Scolaire La Salle et 3 professeurs (M. Bernardy, Mme Boux et M. Godonou) sont prêts à partir pour le Bénin afin de finaliser leur projet humanitaire : construire une école dans le village de Adjrako-Moungbado. Une belle aventure de 3 semaines.
Toute l’équipe remercie tous les partenaires qui ont contribués à la réalisation de ce projet.

L’Association LA SALLE BOURGES BENIN a finalisé son projet de construction d’un module de classe dans le village d’Adjrako au sud du Bénin en mars 2013.
Sept élèves volontaires de différents niveaux de Bac Professionnel accompagnés de trois de leurs professeurs ont contribué à la réalisation de ce magnifique cadeau offert pour aider les enfants de ce village à apprendre à lire et à écrire dans des conditions décentes.
Voici, ci-dessous, quelques images du travail accompli du 15 février au 7 mars 2013 par le groupe d’élèves et d’enseignants du groupe scolaire Saint Jean-Baptiste de La Salle.
Un bilan complet du séjour au Bénin sera fait très prochainement.

horizontal break

Des Nouvelles du Projet 2012

L’école primaire du village de Tokpa Houngbado se situe à côté de la petite ville d’Allada, dans la commune de l’atlantique, à une quarantaine de kilomètres de la capitale du BENIN, Cotonou.
Actuellement, cette école reçoit environ cent cinquante écoliers de la petite section (CI) au cours moyen première année (CM1).
Ces écoliers sont la plus part du temps, regroupés dans deux ou trois cases pour leur instruction. ( Voir ci-dessous les structures actuelles de cette école ).

Beaucoup d’enfants ne sont pas scolarisés par manque de places et de moyens. De plus, l’école n’accueille pas d’élèves pendant les nombreux jours de pluie, étant donné la précarité des structures d’accueil.

Le principal objectif de notre association LA SALLE BOURGES BENIN étant d’aider les jeunes villageois à l’instruction et de faire découvrir d’autres cultures à nos propres élèves, nous avons décidé de nous mobiliser une fois de plus (3ème fois après GBADA en 2007 et ZOUNTA en 2010) pour la construction d’un premier module de classe en dur dans cette école du village de Tokpa Houngbado.

Beaucoup d’élèves et enseignants du groupe scolaire La Salle se sont déjà portés volontaires pour aider à la réalisation de ce projet 2013.

horizontal break

Historique des Projets

PROJET ZOUNTA 2010

Le voyage :

Après un voyage de 10h avec une escale à Tripoli en Lybie, nous nous sommes posés à Cotonou à minuit ce jeudi 1er juillet 2010. Après avoir chargé tout le matériel que nous avions emmené (fournitures scolaires, tee-shirts, ballons….) et nos valises sur le toit d’un minibus que nous avions loué, nous sommes partis vers Porto-Novo à 50kms pour prendre possession de nos chambres dans le centre de formation de Shongaï. Ce jour là, nous nous sommes couché vers 2h du matin.

L’accueil :

Après une journée de repos, nous nous sommes rendus au village de Zounta le samedi matin en empruntant une piste très cahoteuse.
Nous nous souviendrons longtemps de l’accueil que nous avons eu: enfants de l’école bien sûr mais aussi parents, habitants du village, au moins 200 personnes étaient là!
Pendant deux heures nous avons eu droit à un spectacle de chants, de danses entrecoupés de discours du maire, du président des parents d’élèves et de « sages « du village. C’était très émouvant.

Photo-14

La construction :

L’après midi, nous avons visité l’école ancienne et le « chantier » de la nouvelle ; l’école était construite mais il restait les finitions.
Durant les jours qui ont suivi, nous avons acheté de la peinture, des pinceaux et des rouleaux. Nous avons peint l’intérieur et l’extérieur du bâtiment.
Nous avons aussi confectionné une bibliothèque en achetant des poutres que nous avons fais débiter en planches et que nous avons assemblées ensuite. Une fresque a été confectionnée sur un mur extérieur.

L’animation :

Pendant notre séjour nous avons aussi organisé des animations avec les enfants, notamment un tournoi de football qui a obtenu un franc succès. Nous avions rapporté plusieurs jeux de maillots offerts par différents clubs de foot.

Photo-16

La découverte :

Nos journées de travail étaient aussi entrecoupées de journées de repos. Nous avons fait des visites à Cotonou (premier port du Bénin), à Ganvié (village lacustre de pécheurs), à Ouidah (porte du non-retour). C’est dans cette ville de ouidah que les esclaves étaient regroupés pour être ensuite embarqués dans les navires partant pour les Amériques.
Nous sommes allés faire une visite à l’école de GBADA et nous avons retrouvé la salle de classe que nous avions construite il y a maintenant 3 ans.

Photo-18

Conclusion :

Par ce voyage nous avons touché la réalité telle qu’elle est, en rompant un instant avec ce qui nous est familier et devenu trop commun, pour nous laisser surprendre au gré de ce voyage: « la pauvreté quand on ne la rencontre pas, on ne peut pas l’imaginer… »
Même si lors de notre voyage, à un moment ou à un autre, jeunes ou adultes, nous avons dû aussi faire face à des situations désagréables, des moments d’impatience ou de résignation, au bout du compte, toutes ces rencontres nous ont fait avancer dans la compréhension de la différence, et des solidarités à soutenir davantage.
Les instituteurs, les parents d’élèves, les élèves étaient très heureux du cadeau que nous leur avons fait. Grâce à cette nouvelle classe, les conditions d’accueil seront bien meilleures.
Quand nous les avons quittés, ils nous ont demandé de ne pas les oublier et de revenir les aider à nouveau. Nous nous penchons actuellement sur un autre projet.

« Il n’y a d’homme complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie. Si j’ai appris à tout tolérer en comprenant tout, je le dois uniquement à ce que j’ai changé souvent de scène et de point de vue. Etudier les siècles dans l’histoire, les hommes dans les voyages et Dieu dans la nature, c’est la grande école. »
Lamartine, Voyage en Orient
Photo 21

PROJET GBADA 2007

Le voyage :

Après un voyage de 16h avec une escale à Casablanca au Maroc et une autre à Accra au Ghana, nous nous sommes posés à Cotonou à 6h30 ce matin du 11 juillet 2007.
Après avoir chargé tout le matériel que nous avions emmené (fournitures scolaires, tee-shirts, ballons….) et nos valises sur le toit d’un minibus que nous avions loué, nous sommes partis à travers Cotonou pour prendre possession de notre habitation et se reposer un peu après une nuit « blanche ».

L’accueil :

La construction d’une salle de classe s’est déroulée à Gbada, petit village du Bénin, à 30 km au nord de Porto-Novo.
Nous nous sommes rendus au village le jeudi matin en empruntant une piste très cahotique de 20km que nous avons parcourue en 40min. Nous nous souviendrons longtemps de l’accueil que nous avons eu: enfants de l’école bien sûr mais aussi parents, habitants du village, au moins 500 personnes étaient là!
Pendant deux heures nous avons eu droit à un spectacle de chants, de danses entrecoupés de discours du maire, du président des parents d’élèves et de « sages « du village. C’était très émouvant.

Photo-7

La construction :

L’après midi, après avoir visité l’école et le « chantier » (les quatre murs étaient montés) nous nous sommes mis au travail.
Durant les jours qui ont suivi, nous avons aidé les charpentiers à faire la charpente, les couvreurs à mettre en place les tôles sur le toit, les maçons à couler la dalle et à fabriquer et poser les claustras des fenêtres. Nous avons aussi acheté de la peinture , des pinceaux et des rouleaux. Nous avons peint l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Nous avons aussi confectionné une bibliothèque en achetant des poutres que nous avons faites débiter en planches et que nous avons assemblées ensuite.

L’animation :

Pendant notre séjour nous avons aussi organisé des animations avec les enfants, notamment un tournoi de football qui a obtenu un franc succès, et un goûter que tous ont apprécié.

La découverte :

Nos journées de travail étaient aussi entrecoupées de journées de repos.
Nous avons eu le plaisir de visiter le village en compagnie des institutrices et des instituteurs, occasion de découvrir des conditions de vie différentes, difficiles, de s’ouvrir à d’autres paysages et d’autres personnes, et pour les jeunes de notre groupe de relativiser leur propre existence par rapport à ces jeunes Beninois.
Lors de ces rencontres, nous avons profondément été touché par leur générosité, leur simplicité, leur humanité. « Même pauvres…. ils savent donner » Nous avons fait aussi des visites à Cotonou (premier port du Bénin) , à Possotomé (eau de source ) à Abomey (capitale historique du Bénin), à Ganvié (village lacustre de pécheurs, à Ouidah (porte du non-retour). C’est dans ce village que les esclaves étaient regroupés pour être ensuite embarqués dans les navires partant pour les Amériques.

Planning du séjour :

Mardi 10 juillet : Voyage.
Mercredi 11 juillet : Arrivée Cotonou, installation.
Jeudi 12 juillet : Gbada accueil réunions de chantier, toiture.
Vendredi 13 juillet : Gbada toiture.
Samedi 14 juillet : Réunion avec l’architecte (planification des travaux / coûts);
Visite Cotonou. Soirée à l’ambassade de France.
Dimanche 15 juillet : Découverte de Cotonou (marché d’Antokpa);
rédaction des articles de presse, tri des photos.
Lundi 16 juillet : Gbada Chappe, maçonnerie;
Distribution matériel scolaire. Organisation d’un tournoi de football.
Mardi 17 juillet : Gbada commande bois pour bibliothèque;
Visite des alentours du village vers les maisons isolées;
Recherche partenaire peinture. Réunion avec notre contact pour l’intendance.
Mercredi 18 juillet : Visites, Possotomé, Porte du non retour, route des esclaves. Maison de Santos, musée d’Abomey.
Jeudi 19 juillet : Gbada maçonnerie (pluie).
Vendredi 20 juillet : (pluie) visites musée DaSilva, Musée d’Homné à Porto-Novo.
Samedi 21 juillet : (pluie) Quartier libre et travail sur le tri de photos et article de presse.
Dimanche 22 juillet : Invitation déjeuner de famille.
Lundi 23 juillet : Gbada Contact avec Golf TV, Scierie, Claustras pour les fenêtres. Bibliothèques.
Mardi 24 juillet : Visite de Ganvié.
Mercredi 25 juillet : Gbada achats des peintures, acheminement des portes, peinture.
Jeudi 26 juillet : Gbada peinture.
Vendredi 27 juillet : Gbada peinture Livraison de la maternelle, dépôt de la plaque;
Organisation d’un goûter et d’une sensibilisation hygiène dentaire à un groupe d’enfants de l’école.
Samedi 28 juillet : Quartier libre.
Dimanche 29 juillet : Journée d’anniversaire.
Lundi 30 juillet : Visite du lycée Coulibali. Préparation des sacs, nettoyage. Achat et préparation DVD photos
Mardi 31 juillet : Voyage.
Share This