Le réseau Lasallien

Le groupe Scolaire La Salle Bourges appartient au réseau international « LA SALLE » créé par les Frères des Écoles Chrétiennes dont le fondateur est St Jean-Baptiste de la Salle.

Le réseau lasallien dans le monde

Le réseau lasallien représente dans le monde :

  • 1050 œuvres d’éducation sous contrat. Établissements scolaires allant de la maternelle à l’enseignement supérieur : écoles d’ingénieurs, centres d’accueil, accompagnement à l’insertion…
  • 80 pays
  • 5 continents
  • 1 Million d’élèves et étudiants
  • 90 000 enseignants et cadres d’éducation

Elle constitue la première congrégation enseignante en France, elle compte ainsi :

  • 150 œuvres d’éducation sous contrat. Établissements scolaires allant de la maternelle à l’enseignement supérieur : écoles d’ingénieurs, centres d’accueil, accompagnement à l’insertion…
  • 145 000 élèves dont 12 000 étudiants Post Bac
  • 10 000 enseignants et cadres d’éducation
  • 3 000 personnels d’administration
Saint Jean-Baptiste de la Salle

St Jean Baptiste de La Salle

Ils deviendront les Frères des Écoles chrétiennes.

Aujourd’hui, ils œuvrent dans 77 pays auprès d’1 million de jeunes sur les 5 continents.

St Jean Baptiste de La Salle est un prêtre du 17e siècle, originaire de Reims.

Au cours de sa vie il va mettre en place une communauté de maîtres qu’il forme, avec qui il vit et s’engage.

Ils accompagnent et éduquent les garçons pauvres de la ville.

Novateur en pédagogie

Au 17e et 18e siècles, l’enseignement primaire est l’objet de vifs débats sur la nécessité d’instruire ou non le «menu peuple».

En avance sur son temps, Jean-Baptiste de la Salle, avec les premiers frères, n’hésite pas à rompre avec les habitudes de la société.

Les idées d’avant-garde

  • Eduquer tout un peuple et non plus les élites
  • Former les Maîtres
  • Connaître l’enfant en tant que personne
  • Adapter l’attitude éducative à la personnalité de l’enfant
  • Regrouper les élèves par niveau
  • Enseigner dans la langue maternelle et non en latin
  • Faire participer l’élève à son enseignement
  • Faire participer l’élève à la vie de l’école